Deux ans aux États-Unis avant de faire ma première vente en ligne.

Retour à l’année universitaire 2013-2015. Fraichement sorti de deux ans de classe prépa j’intègre l’ESTACA (École Supérieure des Techniques Aéronautique et de Construction Automobile) à Laval, Mayenne. Problème pour moi cependant : c’est une école d’ingénieur et je n’ai jamais voulu être ingénieur. Mon objectif après la classe prépa était d’intégrer l’ENAC (École de l’aviation Civile) pour devenir pilote de ligne mais j’avais abandonné à cause de la diminution évidente des opportunités en France à l’époque.

Je commence quand même mes études supérieures et étant habitué à la vie de prépa je ne sors presque jamais, j’ai alors beaucoup de temps pour réfléchir à mes projets. C’est la que je décide de poursuivre mon rêve de la liberté financière en commençant ma première affaire suite à un rejet de ma candidature à une offre de job étudiant en tant que vendeur pour Decathlon.

J’ai quand même quelques économies et j’en investi une partie dans l’import de tablette tactile. J’achetais des lots de tablette tactile sur des sites internet en Chine pour environ $400 les 20 pour ensuite les revendre sur des sites en France comme Leboncoin par exemple pour environ $70 l’unité, rappelez vous nous sommes fin 2013 et le premier iPad à tout juste deux ans. C’est donc un prix très attractif et mon premier business explose, je réussi à mettre de côté beaucoup d’argent.

À la même période je suis mis au courant que nous, étudiants de l’ESTACA, sommes invités à rejoindre le programme « Les Entrepreneuriales » et je n’hésite pas une seule seconde puisqu’il s’agit d’un programme gratuit de formation hebdomadaire aux métiers de l’entrepreneuriat. Je vous raconterai le déroulement des Entrepreneuriales dans un autre article de ce blog.

C’est suite à cela que naît Verydrone, initialement un programme de drone de sauvetage qui permet d’apporter un support aérien aux sauveteurs qui surveillent les littoraux. Nous sommes début 2014 et mon équipe et moi remportons le deuxième prix des Entrepreneuriales, je n’ai qu’un seul but en tête : amener ce projet aux Etats-Unis et le développer là-bas à très grande échelle. Malheureusement j’ai encore deux ans d’étude pour obtenir mon diplôme, après réflexion je choisis d’abandonner le projet et de me focaliser sur mes études. Bien qu’aujourd’hui mon diplôme soit une sécurité, c’est mon plus grand regret à ce jour de ne pas être venu aux Etats-Unis en 2014.

Malgré mon choix, je reste focalisé sur l’objectif USA. Je décroche un stage de deux mois pour l’été 2014 chez DSLRPros en Floride. DSLRPros est aujourd’hui le leader Américain de la vente des drones industriels sur internet. C’est durant ce stage que je rencontre mon futur associé Josh et que je décide de revenir aux États-Unis pour commencer un business avec lui plus tard. Je ne m’en doute pas à l’époque mais la Floride sera mon lieu de vie pour les quelques années à venir.

Retour en France à la rentrée 2014, j’ai beaucoup de mal à m’y refaire car j’ai énormément aimé les Etats-Unis. Je n’ai qu’une envie : repartir. Ce que je ne manque pas de faire durant l’été 2015 pour faire un stage de 3 mois cette fois dans l’entreprise Florida Aeronautics. J’ai l’occasion de revoir les amis que je m’étais fait lors de mon premier séjour et je commencer à me repérer dans les environs puisque c’est la deuxième fois que je viens vivre dans le comté de Broward. J’ai également l’occasion de revoir Josh, et nous discutons encore de notre futur projet de magasin en ligne sans vraiment rien commencer.

Je rentre en France pour seulement quelques semaines puisque fin Août 2015 je rejoins l’Université d’Alabama à Huntsville (UAH) pour un semestre d’études à l’étranger. C’est durant ce séjour que j’atteins un niveau d’anglais correct et que je confirme mon choix de revenir aux États-Unis pour commencer un business. C’est aussi à ce moment là que je rentre en contact avec mon avocat d’immigration qui se trouve à Boca Raton en Floride et que je commence mon business plan pour mon entreprise de vente de drone, Verydrone.

À la fin de l’année 2015 je rentre en France pour environ un mois, je rencontre notamment la direction de mon école pour leur demander d’accepter que je créer une entreprise au lieu de faire un stage de fin d’étude, tout en validant mon diplôme. Après une demande spéciale au ministère de l’éducation, ils acceptent, pour moi c’est le début de l’aventure.

Je décide de repartir début 2016 avec mes parents afin qu’ils m’aident à trouver un logement et m’installer. En effet je dois tout acheter sur place car je n’ai amené qu’une valise. J’achète également une voiture d’occasion pour me déplacer plus facilement. À ce moment la je viens de recevoir un VISA B1 (Business Travel) qui me permettra de commencer les démarches de la création de mon entreprise.  Rapidement, j’enchaine les rendez vous avec différentes entreprises. Je me forme beaucoup sur internet grâce au site de la Small Business Administration .

Nous sommes le 15 Juin 2016 et nous mettons en ligne le site http://www.verydrone.com depuis ma chambre, à Deerfield Beach en Floride. Il nous faudra plusieurs jours avant de recevoir la première commande. 6 mois plus tard, en Novembre 2016 nous ouvrons le magasin Verydrone au mall de Pompano Beach, le Pompano Citi Centre. C’est également à cette époque la que je retourne en France pour faire ma demande de Visa E2 (Investor Treaty) grace à un solide dossier. L’aventure aura été longue et pleine de défis au quotidien mais ça en vaut vraiment la peine! Aujourd’hui, l’entreprise génère $1,6M de revenus annuel et emploie 4 personnes.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans la création d’entreprise aux États-Unis, n’hésitez pas à vous abonnez à ma newsletter pour recevoir plus d’informations dans votre boite email. Vous pouvez également me contacter sur les réseaux  sociaux si vous avez des questions.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s